Mon pilulier au quotidien

Le calcium est souvent sous forme de comprimés à sucer ou à croquer. Cette forme galénique ne doit pas être mise en pilulier. Il existe quand même quelques spécialités pharmaceutiques qui peuvent être intégrées dans un pilulier.

Pilulier jetable ou réutilisable, plateau ou cahier : vous ne savez pas quel format choisir ?

Ringard le pilulier ? Rappelez-vous la trottinette, reine des années 50 puis tombée en désuétude pendant plusieurs décennies.

La préparation d’un pilulier à destination de patients chroniques demande une (très) grande vigilance et une procédure de contrôle parfaitement huilée.

La préparation d’un pilulier est un art très méticuleux.

Certains patients présentent des troubles de la déglutition et ne peuvent pas avaler leurs médicaments. Pour faciliter l’administration, votre premier réflexe sera peut-être d’écraser le comprimé ou d’ouvrir la gélule.

Le pilulier classique, bien connu, est une petite boîte en plastique compartimentée, réutilisable d’une semaine sur l’autre.

Préparer un pilulier permet de sécuriser la prise des médicaments et d’éviter les accidents médicamenteux… à condition que cette préparation soit bonne.

Un pilulier est un dispositif qui peut s’avérer très utile pour faciliter la prise des médicaments. En effet, grâce à un pilulier, les patients n’ont plus de nombreuses boîtes de traitement à gérer.

Un pilulier semaine est très utile pour faciliter la prise des médicaments. En effet, il permet de gagner du temps, et améliore aussi la sécurité. Préparer un pilulier pour une semaine prend entre 10 et 20 minutes.