Les conseils du pharmacien Captain Pharma

Médicaments et départ à l’étranger : bien se préparer avec notre infographie

Dispositif “Médicaments et départ à l’étranger” : comment en bénéficier ?

Habituellement, votre pharmacien ne peut vous délivrer vos médicaments que pour une durée de 30 jours. Alors comment faire pour en emporter pour toute la durée d’un séjour supérieur à 1 mois hors du territoire français ? C’est justement pour pallier ce problème que l’Assurance Maladie a mis en place ce dispositif !

Les conditions pour en bénéficier sont différentes en fonction de la durée du séjour. Pour les séjours de moins de 3 mois, par exemple, les règles sont moins strictes ! Sachez également que le dispositif fonctionne pour une durée maximum de 6 mois.

Autorisation de la caisse d’assurance maladie, mention spéciale sur les ordonnances par le médecin traitant, attestation sur l’honneur… vous aurez besoin de plusieurs éléments pour pouvoir partir à l’étranger avec la bonne quantité de médicaments dans votre valise. On vous récapitule tout dans l’infographie !

Séjourner à l’étranger avec son traitement médical, c’est possible !

Pas besoin de se casser la tête pour essayer d’obtenir vos médicaments à l’étranger. En bénéficiant de ce système, vous pourrez partir l’esprit tranquille avec jusqu’à 6 mois de traitement.

Pensez à anticiper ! En fonction de vos médicaments et de la durée de votre séjour, vous aurez besoin d’une autorisation préalable au moins 15 jours avant la date de votre départ.

Attention : exclusion !

Certains médicaments sont malheureusement exclus du dispositif, découvrez-les en détail dans l’infographie.

Vous prévoyez de partir à l’étranger prochainement ? Ne laissez pas vos médicaments vous barrer la route. Profitez du dispositif mis en place par l’Assurance Maladie : téléchargez vite votre infographie pour le connaître en détail et savoir comment en bénéficier !

Articles sur le même thème

La préparation d’un pilulier à destination de patients chroniques demande une (très) grande vigilance et une procédure de contrôle parfaitement huilée.

La préparation d’un pilulier est un art très méticuleux.

Certains patients présentent des troubles de la déglutition et ne peuvent pas avaler leurs médicaments. Pour faciliter l’administration, votre premier réflexe sera peut-être d’écraser le comprimé ou d’ouvrir la gélule.